Offrons-lui plus que des rêves : le film de sensibilisation aux dons de vie de l’association Laurette Fugain


Pour la troisième année consécutive, Laurette Fugain, l’association qui lutte contre les leucémies, présente un nouveau film de sensibilisation aux dons de vie.
Interpeller les consciences, amener plus de personnes à faire don de leur sang, de leurs plaquettes, de leur moelle osseuse, tel est le sens de cette campagne.

 

L’association a toujours eu à cœur de faire évoluer les mentalités sur la question des dons de vie (don de sang, plaquettes, moelle osseuse) sans discours moralisateur ni culpabilisant.
Cette année, le film fait appel à l’émerveillement, à notre capacité à rêver. Un lien qui unit spectateurs et malades.

 

Thomas a 15 ans et des rêves plein la tête. Mais, Thomas est atteint d’une leucémie. Pour vivre ses rêves bien qu’enfermé dans sa chambre d’hôpital, il dessine… Cela occupe ses journées. Ses nuits.
À travers ses dessins, Thomas peut être qui il veut. Il s’évade du quotidien. Un soir, ses dessins prennent vie. Ses rêves prennent corps, deviennent réalité. L’espoir renait. Il est vivant…

Thomas pourrait être notre fils, notre frère, notre neveu, notre ami. Il est à l’image de tous les enfants et adolescents qui luttent contre la maladie. C’est pour raconter ces espoirs que l’association Laurette Fugain a réalisé ce film de sensibilisation.
Car, pour que les rêves des malades respirent et se révèlent, en grandeur nature, il est indispensable de donner son sang, ses plaquettes, sa moelle osseuse.
Nous avons le pouvoir de faire de tous ces dessins une réalité.
D’offrir aux malades plus que des rêves. Leur offrir la vie.

 

C’est en travaillant aux côtés de Stéphanie Fugain, présidente de l’association, que Pierre Noguéras, réalisateur du film, a trouvé l’idée fondatrice de la campagne. Il a puisé son inspiration de ses rencontres avec des enfants atteints de leucémies :

« J’ai été touché par leur énergie, leur humour et leur optimisme à toute épreuve. De fabuleuses leçons de vie. Mais, ce qui m’a particulièrement marqué ceux sont leurs rêves. »

Ces rêves si importants, qui les raccrochent à la vie, qui les aident à lutter.

 

« Offrons-lui plus que des rêves » est un film plein d’espoir. L’espoir de guérir, de sortir de l’hôpital, de vivre un quotidien normal. Un film à l’image des rêves des enfants malades.

Alors, pour eux, n’oublions pas. Donnons notre sang, nos plaquettes, notre moelle osseuse.
Car nous avons tous le pouvoir de leur offrir plus que des rêves. De leur offrir la vie.

Ensemble, luttons contre les leucémies.

 

Merci…

À Pierre Noguéras, réalisateur, et à toute l’équipe du film.

À nos soutiens qui ont permis la concrétisation de ce beau projet :
Gilead, MSD, Novartis, Pfizer, Amgen, Bristol-Myers Squibb, Janssen, Chronopost pour leur soutien institutionnel.
Ainsi qu’au Rotary Club Paris Porte d’Orléans pour leur contribution.

Aux médias qui, grâce à leur générosité, vont permettre à notre campagne de sensibilisation de toucher un large public.

 

Des images au service d’une prise de conscience collective et citoyenne

Les dons de vie constituent un véritable enjeu de société. Pour sensibiliser toutes les générations, l’association a choisi d’informer, de parler de ce combat au travers de l’image en ayant recours à des scénarios captivants et en les portant sur écran.
Depuis 2016, chaque année, l’association présente un film de sensibilisation. Chacun abordant la problématique sous un angle différent.

 

Le premier volet, « Regarde-moi », met en lumière l’enfermement des malades.
Le film présente une jeune fille, malade, allongée sur un lit d’hôpital. Sous une bulle, au milieu de la rue, elle est entourée de passants qui ne la voient pas. Des passants qui, sans le vouloir, ignorent son existence et le fait qu’ils pourraient l’aider à sortir de son isolement, à guérir. Pour révéler sa maladie et faire comprendre ses besoins, elle hurle et fait exploser sa bulle.
Par l’intensité qui s’en dégage, ce film a remporté 2 grands prix au Festival Green Awards de Deauville.

 

 

Le deuxième volet, « Le pouvoir de lui redonner la vie », est axé sur le donneur. Le traitement choisi est radicalement différent.
Dans ce récit fantastique, un jeune homme, affaibli par des mois de lutte contre la maladie, erre dans une forêt hostile, à la recherche d’un peu d’air et de vie. À bout de souffle, il est soudain happé par la mort qui le soulève progressivement au-dessus du sol. C’est alors qu’une jeune nymphe le rattrape dans les airs, avant qu’il ne soit définitivement emporté.
Par ce message poétique, l’association veut montrer toute la puissance du don de vie, ce pouvoir, presque magique, que nous portons en chacun de nous, le pouvoir de sauver des vies.

 

 

L'envers du décor...

Découvrez l'histoire de la conception des ailes de Thomas racontée par Manuella Biocca.