Journée Mondiale du don de moelle osseuse : simplifier les inscriptions !


Le don de moelle osseuse reste un don encore méconnu, qui pâtit d'idées reçues.
Aujourd'hui, se tient la 4ème Journée Mondiale du don de moelle osseuse. L'occasion de rappeler l'importance de ce don et de recruter des donneurs !
L'occasion de parler d'une initiative de l'Agence de la Biomédecine visant à simplifier l'inscription sur le registre France Greffe de Moelle.

 

Depuis le mois de juillet, l'Agence teste une nouvelle procédure en ligne avec les Centres donneurs de Nice, Nantes et Lille en vue de la généraliser à horizon 2019. Un nouveau mode d'inscription, plus simple, plus rapide et ne nécessitant pas de déplacement !

Lors d'une inscription sur le site internet www.dondemoelleosseuse.fr, les donneurs de ces 3 régions remplissent en ligne un questionnaire médical d'auto-évaluation qui permet de s'assurer qu'ils ne présentent pas de contre-indication.
Si le questionnaire ne révèle aucune contre-indication, les donneurs ont alors le choix :

  • recevoir par voie postale un dossier complet pour finaliser l'inscription, sans se déplacer (kit de prélèvement salivaire ou frottis buccal), questionnaire d'auto-évaluation, formulaire d'engagement initial, enveloppe retour pré-timbrée)
  • convenir d'un rendez-vous médical dans un centre donneur pour finaliser l'inscription.

Dans le cas où le questionnaire d'auto-évaluation en ligne soulèverait un doute, les donneurs sont alors invités à prendre rendez-vous auprès d'un centre donneur. 

Cette nouvelle option, actuellement en test dans les régions de Nice, Nantes et Lille, est offerte à tous les donneurs volontaires se présentant sur le site internet www.dondemoelleosseuse.fr, sans restriction d'âge ou de sexe.

 

En parallèle de cette initiative, l'Agence de la Biomédecine profite de cette 4ème édition de la Journée Mondiale du don de moelle osseuse pour rappeler l'importance de trouver des donneurs jeunes masculins.
Pourquoi insister sur l'importance de cette catégorie de donneurs ? Parce que les cellules prélevées chez les hommes offrent une meilleure tolérance du greffon, sur le plan immunologique. Les femmes demeurent bien-sûr des alliées de taille puisqu'elles restent plus nombreuses à entreprendre une démarche d'inscription.

 

Que l'on soit homme ou femme, jeune ou moins jeune, n'oublions pas.
Un malade en attente d'une greffe de moelle osseuse n'a qu'1 chance sur 1 million de trouver un donneur compatible (en dehors du cercle familial)...alors inscrivons-nous sur le registre France Greffe de Moelle !
Chaque inscription est un espoir supplémentaire de guérison !